26, 27 & 28 janvier 2023 — Foirail

Les 26 & 27 janvier 2023 à 20h (rencontre avant concert à 19h)
Le 28 janvier 2023 à 18h (rencontre avant concert à 17h)

Trio Zadig, Violon / Violoncelle / Piano

Nil Venditti, Direction

  • ATTAHIR : Safar > création mondiale
  • BEETHOVEN : Triple concerto
  • BEETHOVEN : Symphonie n°8

Trio Zadig – Violon / Violoncelle / Piano

Récompensé par onze prix internationaux, le Trio Zadig captive le public par sa virtuosité, son élégance et son enthousiasme irrésistible. C’est dans l’amitié que le Trio Zadig puise toute sa force et son authenticité. Boris Borgolotto et Marc Girard Garcia, véritables amis d’enfance, ont étudié ensemble au Conservatoire National Supérieur de Paris, puis à l’Université de Musique de Vienne. De retour en France, leur route croise celle d’Ian Barber, pianiste américain issu de la classe d’André Watts à l’Université d’Indiana. Entre eux, le courant passe immédiatement, et ils décident d’unir leurs talents pour fonder le Trio Zadig.

Le nom du trio a été choisi d’après le personnage éponyme de Voltaire : Zadig (de l’hébreu « le juste » et de l’arabe « le vrai »). L’énergie et la jeunesse que met le trio à interpréter la musique de chambre ressemblent à ces aventures de Zadig, tour à tour amusantes et sérieuses, toujours captivantes.

Le succès du Trio Zadig ne se fait pas attendre. En quelques années, il remporte de nombreuses distinctions, dont le 1er Prix du Concours de la Fnapec – dans les pas d’ensembles renommés comme le Quatuor Ysaÿe, le Quatuor Ebène et le Trio Wanderer – et le 2ème Prix du Concours Fischoff aux Etats-Unis. Aujourd’hui résident « artiste associé » de la Chapelle Reine Elisabeth, il est aussi résident de ProQuartet, de la Fondation Singer-Polignac à Paris et de « Le Dimore del Quartetto » en Italie.

Le Trio Zadig se produit aujourd’hui dans le monde entier, des Etats-Unis à Taïwan, dans des salles prestigieuses comme le BOZAR de Bruxelles, le Shanghai City Theater, l’Eslite Hall de Taipei, le Bridgewater Hall de Manchester, la Salle Cortot, le Concertgebouw à Amsterdam, la Philharmonie de Paris… Il fait également ses débuts en soliste avec orchestre au Walt Disney Hall à Los Angeles. En parallèle, le Trio rencontre de grands artistes qui contribuent à l’épanouissement de son expression musicale : Menahem Pressler et Alfred Brendel.

Suite à ses débuts remarqués, le Trio est diffusé sur Mezzo TV et Culturebox/France TV, et il devient l’invité de nombreuses émissions radiophoniques : France Musique, France Inter, Musiq’ 3 RTBF, RTS2 accueillent tous l’ensemble sur leurs ondes.

Le Trio Zadig sort en mars 2019 son premier album « Something in Between » (ffff Télérama) en hommage à ses racines franco-américaines, en collaboration avec Benjamin Attahir et Bruno Fontaine. L’ensemble continue également à s’impliquer dans des projets à portée humanitaire et sociale, notamment en donnant des concerts dans des écoles et des centres de rétention.

Plein de fraîcheur et d’audace, le Trio Zadig redonne de la vitalité au répertoire du trio, de Haydn aux compositeurs de notre temps. La profondeur et la sincérité de son interprétation, son jeu tantôt poétique ou éclatant, en font l’auteur de prestations remarquées. Tout comme le héros de Voltaire, la vie du Trio Zadig s’annonce longue et pleine d’aventures.

Boris Borgolotto joue un violon de 1750 du célèbre luthier italien Carlo Antonio Testore. Marc Girard Garcia joue un violoncelle de Frank Ravatin qui lui est généreusement prêté par l’association El Pasito.

Nil Venditti – Cheffe d’orchestre

A seulement 24 ans, la jeune cheffe d’orchestre italo-turque Nil Venditti a déjà développé des relations avec des orchestres tels que l’Orchestre symphonique de Bilkent, l’Orchestre philharmonique slovène et l’Orchestre della Toscana. En 2019/20, elle fait ses débuts avec Les Siècles, le Camerata Salzburg et l’Ulster Orchestra, tout en poursuivant ses études de direction à Zurich.

En novembre 2019, Nil Venditti a été nommée cheffe principale invitée de l’Orchestre della Toscana pour la saison 2020/21, poste qui lui a été proposé d’emblée après sa première invitation en juillet 2019.

Tout au long de la saison, Nil Venditti est cheffe adjointe de Marc Albrecht et de l’Orchestre philharmonique des Pays-Bas, faisant ses débuts au Concertgebouw d’Amsterdam avec le NPO fin janvier 2020. Le même mois, elle assiste également Paavo Järvi et le Tonhalle-Orchester Zürich.

Pour ses débuts à la Camerata Salzburg en novembre 2019, elle dirige Fazil Say dans des œuvres propres du pianiste / compositeur, qui est devenu un fervent admirateur de son talent depuis leur première collaboration en février 2017.

Avec une sensibilité toute particulière pour le répertoire classique de Haydn, Mozart et Beethoven, Nil Venditti étend également sa direction dans le domaine de l’opéra. Elle a notamment dirigé le Così fan tutte de Mozart, Le nozze di Figaro et Die Zauberflöte, ainsi que Prima la musica poi le parole de Salieri et assisté Daniele Rustioni dans Ernani de Verdi à l’Opéra National de Lyon.

Nil Venditti est une ardente défenseuse des relations inclusives avec des nouveaux publics. Elle a notamment dirigé le Concerto pour public et orchestre de Nicola Campogrande, à l’origine commandé pour la Philharmonie de Paris, dans lequel le public reçoit des éléments afin de devenir participant et avec lesquels interagir avec l’orchestre durant le concert. En 2016, elle avait d’abord dirigé une œuvre en plein air pour un public de 2000 personnes à Matera, en Italie, et la dirige à nouveau avec l’Orchestre philharmonique de Slovénie en septembre 2019 et l’Orchestre d’Ulster en avril 2020.

Nil Venditti s’est spécialisé à la direction d’orchestre à la Zürcher Hochschule der Künste sous la direction du Professeur Johannes Schlaefli. Elle a fréquenté l’Académie de direction d’Orchestre associée au Pärnu Music Festival sous Paavo Järvi, Neeme Järvi et Leonid Grin en 2017 et 2018, ainsi que la Gstaad Conducting Academy sous Neeme Järvi en 2016 et Manfred Honeck en 2019. En Italie, elle a étudié le violoncelle avec Francesco Pepicelli et la direction d’orchestre avec Marcello Bufalini.

Nil Venditti a reçu le Premier Prix du Premio Claudio Abbado national pour jeunes musiciens en 2015 à l’âge de 20 ans et a remporté deux prix au Concours des Jeunesses Musicales de Bucarest en 2017.

Ancienne violoncelle solo de l’Orchestre des jeunes de Santa Cecilia à Rome, elle a été formée et encadrée par Bernard Haitink, Donato Renzetti et Jonathan Stockhammer, entre autres. Elle est diplômée respectivement en violoncelle et direction d’orchestre des conservatoires de Pérouse et de L’Aquila, en Italie.

Share This