Sélectionner une page

*15, 16, 17 & 18 janvier 2020 — Palais Beaumont

Les 15, 16 & 17 janvier à 20h30 (rencontre avant concert à 19h)
Le 18 janvier à 18h (rencontre avant concert à 17h)

.

Karen Gomyo, violon

Karen Gomyo, violon

Direction, Fayçal Karoui

  • Sibelius : Finlandia
  • Britten : concerto pour violon
  • Chostakovitch : Symphonie n°9

Née à Tokyo, elle débute sa jeune et prometteuse carrière musicale à Montréal et à New York.

Karen Gomyo a récemment élu domicile à Berlin. Musicienne de premier plan, le Chicago Tribune l’a récemment citée comme “une artiste remarquable avec une vraie maitrise, vitalité, brillance et intensité musicale “.

La saison 2019/20 de Karen Gomyo révèlera ses débuts en Europe avec le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin avec Cristian Macelaru, l’Orchestre de la Suisse Romande avec Jonathan Nott, le Deutsche Radio Philharmonie Saarbrücken Kaiserslautern avec Pietari Inkenen, le BBC Scottish Symphony Orchestra avec Gergely Madaras et le Dresdner Philharmoniker avec Roderick Cox, ainsi que le Bamberg Symphoniker et la Polish National Radio Symphony.

Elle se produira notamment avec le Philharmonia Orchestra, le City of Birmingham Symphony Orchestra, l’Orchestre Symphonique de Radio France, le WDR Sinfonieorchester de Köln, le Danish National Symphony, et l’Orchestre philharmonique Tchèque. Karen a ouvert les Dubaï Proms en mars 2019 avec la BBC Symphony et Ben Gernon.

Déjà bien établie en Amérique du Nord, Karen Gomyo a joué avec le New York Philharmonic Symphony de Chicago, le Cleveland Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Los Angeles Philharmonic, le Minnesota Orchestra, et les orchestres symphoniques de Détroit, San Francisco, Dallas, Cincinnati, Toronto, Montréal, Vancouver, Saint-Louis, et Washington D.C.

Sa popularité s’étend jusque dans le Pacifique au cours des dernières saisons alors qu’elle faisait une tournée avec le New-Zealand Symphony, elle a été d’emblée invitée par le West Australian Symphony Orchestra à Perth, le Tasmanian Symphony et a donné un récital à l’Opéra de Sydney.

Cette saison, Karen est de nouveau invitée par la Melbourne Symphony et le Sydney orchestrer. En Asie, elle fait ses débuts avec la Singapore Symphony et la Tokyo Metropolitan Symphony.

Fortement engagée dans la promotion du répertoire contemporain, Karen a donné la première nord-américaine du Concerto n°2  de Matthias Pintscher– Mar’eh-  en 2015 avec le National Symphony Orchestra à Washington sous la direction du compositeur. En mai 2018, elle a présenté la première mondiale du new Chamber Concerto de Samuel Adams avec L’Orchestre symphonique de Chicago et Esa-Pekka Salonen à la direction, concert qui fut largement acclamé par la critique. Ce travail a été écrit spécifiquement pour Karen Gomyo et commandé par la série «Music Now» du CSO pour leur 20e anniversaire.

Karen a eu le plaisir de travailler avec des illustres chefs tels que Sir Andrew Davis, Cristian Macaleru, David Robertson, David Zinman, Esa-Pekka Salonen, Hannu Lintu, Jaap van Zweden, Jakub Hrusa, James Gaffigan, Karina Canellakis, Leonard Slatkin, Louis Langrée, Mark Wigglesworth, Mirga Gražinyte-Tyla, Neeme Järvi, Pinchas Zukerman, Thomas Dausgaard, Thomas Søndergård, Vasily Petrenko et Yannick Nézet-Séguin.

Musicienne de chambre passionnée, elle a réalisé une riche collaboration avec le guitariste Ismo Eskelinen avec la sortie d’un enregistrement d’œuvres de Paganini et de ses prédécesseurs baroques en Novembre 2019 sur BIS Records. Karen a également collaboré avec Kathryn Stott, Leif Ove Andsnes, James Ehnes, Antoine Tamestit, Emmanuel Pahud, Lawrence Power, Christian Poltéra, Alisa Weilerstein, Tine Thing Helseth, Lars Anders Tomter, Eric le Sage, Daishin Kashimoto, Paul Meyer et feu Heinrich Schiff.

Elle a fait une tournée de trois semaines en Australie avec la mezzo-soprano Susan Graham et des membres de l’Australian Chamber Orchestra et a également rejoint Jeremy Denk à sa résidence Milton Court / Barbican à Londres. Elle se produit régulièrement au Louisiana Museum of Modern Art au Danemark. Parmi ses prochains projets de musique de chambre, elle s’engage dans un nouveau trio pour piano avec le pianiste Olli Mustonen et le violoncelliste Julian Steckel.

Karen a participé en tant que violoniste, animatrice et narratrice à un film documentaire produit par NHK Japan sur Antonio Stradivarius – Les mystères du violon suprême- , qui a été diffusé dans le monde entier sur NHK MONDE.

Par ailleurs, elle s’illustre parfaitement dans la musique Nuevo Tango d’Astor Piazzolla, avec des projets en développement pour un programme avec le San Francisco Symphony. Karen collabore régulièrement avec le pianiste de Piazzolla et la légende du tango Pablo Ziegler, ainsi que, plus récemment, avec les joueurs de bandonéon Hector de Curto et JP Jofre.

Karen Gomyo joue sur le violon «Aurora» Stradivarius de 1703 , acheté pour son usage exclusif par un mécène particulier.

Share This