Sélectionner une page

Frédéric Morando, Directeur Général

Une nouvelle salle, un nouvel écrin ! 

Offrir au public et aux artistes un nouveau lieu de rencontres artistiques merveilleuses, quel plus beau moment dans une vie professionnelle ?

Après 20 ans de concerts au Palais Beaumont, l’Orchestre s’installe donc au Foirail, sous la Coupole. Le concert demeure ce moment unique de rencontres éphémères et immatérielles entre des œuvres grandioses jouées par des artistes et un public attentif, et l’écrin dans lequel se produisent ces rencontres est essentiel. Nous avons vécu ensemble des moments de grandes émotions au Palais Beaumont, mais je partage l’intime conviction que, pour l’Orchestre d’une part et le public d’autre part, l’émotion et l’expérience du concert seront encore plus intenses au Foirail.

La Ville de Pau dote l’Orchestre et ses partenaires du spectacle vivant – Espaces Pluriels, la Saison théâtrale et le cinéma Le Méliès – d’un outil de grande qualité, nous avons l’ambition d’honorer ce nouvel équipement majeur par une programmation exigeante et ambitieuse, et toujours ouverte à tous les publics.

Une nouvelle salle, c’est aussi la transformation profonde d’un quartier, de nouvelles perspectives et de nouvelles habitudes.

 J’aime ce quartier, à la lisière du centre-ville et des quartiers nord de Pau, à proximité de nos magnifiques Halles rénovées, nouveau lieu de vie foisonnant, quartier desservi par la ligne de tramway Fébus. Bien sûr, pour chacun, il faudra prendre ses marques, changer quelques habitudes, s’adapter et même adopter de nouveaux modes de déplacement, mais tout cela pour une qualité acoustique et visuelle extraordinaire.

Avec Fayçal Karoui, cette nouvelle saison qui s’ouvre révèle un parfum encore plus particulier, celui d’un anniversaire : les 20 ans de l’OPPB !

20 ans et autant de saisons que Fayçal offre son talent musical et sa générosité humaine au plus grand nombre, utilisant la musique, sa diffusion, sa création et son apprentissage pour toucher le cœur de chacun.

Un anniversaire tourné vers l’avenir.

A 20 ans, il est encore trop tôt pour se retourner sur le passé, même s’il est déjà vertigineux de voir où se situe aujourd’hui ce jeune orchestre, magnifique de talents multiples et généreux dans son soin porté au plus grand nombre. 

Alors, nous avons souhaité une programmation résolument audacieuse, avec beaucoup de créations, désirées comme des miroirs artistiques du monde dans lequel nous vivons. Nous vous proposons aussi des artistes incroyables tout au long de la saison.

Je souhaite ici remercier les artistes de l’Orchestre et du Chœur, les enseignants d’El Camino et toute l’équipe que j’ai l’honneur de diriger, remercier le Conseil d’Administration de l’Établissement et son président, M. François Bayrou, et enfin dire toute ma gratitude au public, toujours curieux et fidèle, attentif et exigeant : nous travaillons tous pour vous.

La musique est comme un fleuve, un gave, parfois agitée et tourmentée, parfois calme et sereine, mais toujours elle file, comme le temps, vers l’immense et mystérieux océan de nos vies,

Amitiés à tous et à chacun,

Frédéric Morando, directeur général

Share This