4, 5 & 6 novembre 2021 — Palais Beaumont

Les 4 & 5 novembre 2021 à 20h (rencontre avant concert à 19h)
Le 6 novembre 2021 à 11h & 18h (rencontre avant concert à 10h & 17h)

.

Ester Yoo, Violon

Esther Yoo, Violon

Fayçal Karoui, Direction

  • BRUCH : Concerto pour violon n°1
  • BRUCKNER : Symphonie n°6

 

 « Dans les mains de Yoo, le mouvement lent onirique et oscillant était comme l’adagio amoureux d’un ballet, et le mouvement final ressemblait à une scène de fête dansante animée. (Helsingin Sanomat)

À une époque où la perfection technique est une évidence, les projecteurs se tournent inévitablement vers l’interprétation, et le jeu d’Esther Yoo est décrit comme « envoûtant », « profond » , « Intensément lyrique », « emmenant son public à chaque concert dans un jardin enchanté. » Elle se produit avec de nombreux chefs d’orchestre de premier plan – dont Vladimir Ashkenazy (avec qui elle et l’Orchestre Philharmonia ont enregistré les concertos de Sibelius, Glazunov et Tchaïkovski pour Deutsche Grammophon), Gustavo Dudamel, Esa-Pekka Salonen, Thierry Fischer, Vasily Petrenko, Karina Canellakis et Andrew Davis – et des orchestres tels que le Philharmonia, le Los Angeles Philharmonic, le BBC Symphony Orchestra, le Seoul Philharmonic, la Deutsche Radio Philharmonie ou le Royal Liverpool Philharmonic. Elle a également joué dans de nombreux festivals de premier plan, notamment les BBC Proms et le Aspen Music Festival.

Le Royal Philharmonic Orchestra l’a nommée artiste en résidence inaugurale en 2018 , grâce à laquelle Esther a largement participé à des projets éducatifs et de sensibilisation, parallèlement à leurs concerts à Londres et à travers le Royaume – Uni.

Esther est apparue en récital au Lincoln Center et à Wigmore Hall, et en 2018, elle a figuré sur la bande originale et sur le disque Decca du long métrage, On Chesil Beach. Le trio de pianos ZEN, (qu’elle a cofondé avec d’anciens collègues artistes de la nouvelle génération de BBC Radio 3, Zhang Zuo et Narek Hakhnazaryan), fait de nombreuses tournées en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Ils ont choisi des œuvres de Brahms et Dvorak pour leur premier enregistrement et préparent actuellement leur deuxième enregistrement qui, comme le premier, sortira sur Deutsche Grammophon.

Esther est peut-être unique parmi les solistes classiques en ce qu’elle est entièrement tri culturelle. Elle est née et a passé ses premières années aux États-Unis, avant de faire ses études en Belgique et en Allemagne, mais elle a toujours conservé le fier héritage coréen de sa famille. Ses racines authentiques sur trois continents ont peut-être contribué à sa polyvalence et à son éventail d’expression exceptionnellement large, et ont incontestablement contribué à faire d’elle l’une des artistes les plus articulées et les plus douées dans le domaine de la musique classique.

Elle a commencé à jouer du violon à 4 ans et a fait ses débuts en concerto à 8 ans . À 16 ans, elle est devenue la plus jeune lauréate du Concours international de violon Sibelius et deux ans plus tard, elle était l’une des plus jeunes lauréates du Concours Reine Elisabeth en 2012. En 2014, elle est devenue artiste de la nouvelle génération de BBC Radio 3 et en 2018, Classic FM l’a présentée dans son Top 30 des artistes de moins de 30 ans .

 

Share This