©Stefan

©Stefan

MOZART en résidence

19 mars 2017 à 15h30 – Théâtre Saint-Louis

AnPaPié – trio à cordes

 

  • Bach/Mozart : Adagios et fugues K.404a
  • Mozart : divertimento K.503 Puchberg

 

Fortes d’expériences musicales différentes autant que croisées, Alice Piérot, Fanny Paccoud et Elena Andreyev mettent à l’œuvre, dans le travail du trio à cordes, certaines de leurs plus chères préoccupations d’interprètes. Tissé subtil des individus, de leurs frontières, de leur capacité d’échange, le trio à cordes implique de chacun une présence entière; accord de trois sons, couleurs primaires de l’harmonie, c’est un précipité de musique.

Le trio à cordes a inspiré, depuis le début de la période classique, plus d’une œuvre extraordinaire. Schoenberg ne disait-il pas que le Trio KV.563 de Mozart était son meilleur quatuor à cordes ?

Le Trio Anpapié, par choix esthétique et souci d’authenticité, joue sur des cordes en boyaux et tente d’accorder instruments et archets avec pertinence.

Le commerce avec les compositeurs, morts ou vifs, la confrontation avec l’œuvre, dans son moment d’écriture comme sous les regards successifs qui l’ont menée jusqu’au XXIe siècle, l’apprentissage et le jouer par cœur des partitions, sont autant de sentiers qu’emprunte Anpapié pour concerter.

Ses programmes proposent de mettre en lumière héritages et révolutions au XVIIIe siècle, où le style baroque cède le pas au style galant puis au style classique, et comment celui-ci, renouant avec un sens du drame cher à ses ancêtres, plongera avec passion dans les remous du romantisme.

Alice Piérot, violon

Alice Piérot met l’essentiel de son énergie rayonnante au service de la musique : d’abord Violon-solo des Musiciens du Louvre puis du Concert Spirituel depuis 2004, elle sillonne à ce titre les plus belles salles du monde. Invitée régulière de l’ensemble Amarillis, elle est co- fondatrice des Veilleurs de nuit et du Trio Anpapié.

Fille de la campagne et bâtisseuse, elle crée La Courroie, ancienne usine proche d’Avignon, transformée en vaste utopie musicale, accueillant concerts et résidences, créations et enregistrements.

Fanny Paccoud, alto

Talents et curiosités font de Fanny Paccoud une musicienne aux multiples facettes; elle joue avec le même bonheur le violon et l’alto au sein des ensembles baroques Amarillis, Orfeo 55 et Le Concert Spirituel. Elle improvise aux côtés de Michel Godard, Famoudou Don Moyé ou Jean-Marc Montera.

Mais c’est à la musique de chambre qu’elle voue sa plus grande passion : avec l’ensemble Reflex, le Trio Anpapié ou en duo avec le pianiste Michel Gaechter. elle explore avec la même aisance et la même ferveur, des confins de Monteverdi à Schoenberg, de Mozart à Aperghis.

Elena Andreyev, violoncelle

Elena Andreyev a étudié en France, en Russie, puis s’est perfectionnée auprès de Robert Cohen et de Christophe Coin. Son parcours tissé de rencontres, de curiosités, d’appétits de toutes sortes, lui a permis de développer un art à la croisée de bien des chemins : l’opéra baroque (les Arts Florissants), la musique improvisée (Fred Frith, Antonin-Tri Hoang), la musique de chambre, le théâtre musical et la création d’œuvres contemporaines, ensemble s:i.c., Aperghis, Pesson.


Les concerts de musique de chambre ont lieu le dimanche à 15h30 au Théâtre Saint-Louis, à Pau.
Ils sont précédés d'un café-concert à 14h30, animé par Frédéric Morando.

Pin It on Pinterest

Partager

Partager avec vos amis