Thomas Enhco

Thomas Enhco

9, 10, 11 février 2017 – Palais Beaumont

Les concerts de jeudi et vendredi sont à 20h30 (rencontre d’avant concert à 19h)
Le concert du samedi est à 18h (rencontre à 17h)

Thomas Enhco, piano
Pierre Dumoussaud, direction

 

Mozart : Concerto pour piano n°24 en do
Gershwin : Rhapsody in blue
Ravel : Jardin féérique
Enhco : Concerto pour piano (commande OPPB)

Né en 1988, Thomas Enhco commence la musique par le violon et le piano et étudie le classique et le jazz. A l’âge de 9 ans, il est invité par Didier Lockwood à jouer au festival de Jazz d’Antibes Juan-les-Pins. A 12 ans, il entre au CMDL et intègre à 16 ans le CNSM de Paris en Jazz et Musiques Improvisées.

En 2006, il compose et enregistre son premier album, Esquisse chez Ames/Harmonia Mundi. Lors d’une tournée au Japon en 2008, il est repéré par Itoh « 88 » Yasohachi, l’un des plus grands producteurs de jazz japonais, qui décide de réaliser son deuxième album, Someday My Prince Will Come, sorti en 2009 au Japon (Blue in Green/Universal) et en 2010 en France (Ames/Harmonia Mundi).

En 2010, Thomas Enhco remporte le 3ème prix du Concours international de piano jazz Martial Solal et le Django d’Or 2010 « Nouveau Talent ». En 2012, un nouvel album en trio avec Chris Jennings et Nicolas Charlier, Fireflies, voit le jour chez Label Bleu. En 2013, il est « Révélation Jazz de l’Année » aux Victoires de la Musique et joue pour la première fois au Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron et au Festival Piano aux Jacobins.

En 2014, Thomas Enhco se produit notamment à la Folle Journée de Nantes et de Tokyo, à New York, en Italie, en Chine, à Hong Kong, en Turquie, en Bulgarie, au Japon, au Danemark et en Finlande. Il signe en septembre 2014 chez Universal Music/Decca Records et enregistre son premier album piano solo, intitulé Feathers chez Verve. L’album est nommé aux Victoires du Jazz 2015 dans la catégorie «Album de l’Année».

Depuis 2009, il forme avec la percussionniste classique bulgare Vassilena Serafimova un duo explosif (piano et marimba/percussions) qui fait l’unanimité dans les plus prestigieuses programmations de musique classique et de jazz. En avril 2016 sort leur premier album Funambules pour le légendaire label de musique classique Deutsche Grammophon.

En 2016-2017, Thomas Enhco fera ses débuts en concerto avec l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre de Pau Pays de Béarn et l’Orchestre Régional Avignon Provence.

©Marion Pouliquen

©Marion Pouliquen

Pierre Dumoussaud

Premier prix des “Talents Chefs d’Orchestre 2014” de l’ADAMI, le jeune chef Pierre Dumoussaud est directeur musical de l’Ensemble Furians qu’il a fondé en 2010, à l’âge de 20 ans.

Au cours de la saison 2016-2017, Pierre Dumoussaud dirigera notamment l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de Pau Pays de Béarn, l’Orchestre Real Filharmonía de Galicia Santiago de Compostela ou l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine.

Il a déjà collaboré avec plusieurs orchestres en France dont l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de Normandie, l’Orchestre de Cannes-PACA et à l’étranger avec l’Opéra National Hongrois, le Janáček Philharmonic et le Hungarian Symphony Orchestra.

Assistant de l’Opéra National de Bordeaux depuis la saison 2014-2015, Pierre Dumoussaud rencontre un grand succès en dirigeant l’orchestre à plusieurs reprises et notamment en remplaçant Alain Lombard dans Don Carlo de Verdi. Il travaille aussi sur Tristan und Isolde, La Bohème, Norma, La Damnation de Faust et Simon Boccanegra aux côtés de Paul Daniel et de chefs tels que Karen Kamensek, Darell Ang et John Fiore. En 2016, il y dirige le Le Tour d’Ecrou et Giselle.

Pierre Dumoussaud s’est intéressé très jeune à la direction d’orchestre que lui ont enseigné Alain Altinoglu au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et Nicolas Brochot au Pôle Supérieur de Paris (PSPBB). Il a enseigné la direction d’ensemble aux étudiants au Diplôme d’État de professeur d’instrument dans ce même établissement pendant trois ans.

Pierre Dumoussaud a bénéficié des conseils de personnalités telles que David Zinman, Michel Tabachnik, David Stern, Jean Deroyer, Frieder Bernius, Susanna Mälkki et Peter Eötvös avec qui il co-dirige la Symphonie n°4 de Charles Ives au festival de Lucerne. En 2011, il a été remarqué par Marc Minkowski dont il devient l’assistant à l’occasion de l’enregistrement par les Musiciens du Louvre des symphonies de Schubert. Leur collaboration se poursuit avec Alceste à l’Opéra National de Paris, Il Turco in Italia au Festival d’Aix-en-Provence, Don Giovanni avec le London Symphony Orchestra, Le Nozze di Figaro et Cosi fan tutte avec le Drottningholmsteaterns Orkester. Il assiste également Patrick Davin pour Le Roi d’Ys et travaille aux côtés de Pierre Cao au sein de l’académie d’orchestre “Régis Pasquier”.

Bassoniste de formation, diplômé du CNSMDP, il a joué au sein de phalanges telles que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre de Chambre du Luxembourg, le Lucerne Festival Academy Orchestra, le Schleswig Holstein Festival Orchester et fut co-soliste de l’Orchestre Pasdeloup jusqu’en 2013.


 Programme de salle

Télécharger (PDF, 1.44MB)

Pin It on Pinterest

Partager

Partager avec vos amis