24, 25, 26 & 27 Janvier 2018  —  Palais Beaumont

Les 24, 25 & 26 Janvier à 20h30 (rencontre avant concert à 19h)
Le 27 Janvier à 18h (rencontre avant concert à 17h)

 

Saténik Khourdoïan, violon

Edgar Moreau, violoncelle

Fayçal Karoui, direction

 

  • Brahms : Double Concerto pour Violon et Violoncelle Op.102
  • Rachmaninov : Symphonie n°3 Op.44

 

” Une personnalité, une technique impeccable, une sensibilité musicale qui a quelque chose à dire avec son archet, avec ses doigtés d’une rare subtilité, avec son cœur. Car Saténik s’attache au sens profond des œuvres qu’elle interprète plutôt qu’à la virtuosité, dont, pourtant elle est naturellement dotée.”  Nice Matin   

Satenik Khourdoian Olivia Droeshaut & Yves Dethier © DYOD

On a pu entendre Saténik Khourdoian en France et à l’étranger, sur des scènes aussi prestigieuses que le Concertgebouw d’Amsterdam, le Jerusalem Music Center, la Salle Pleyel, la Salle Cortot, la Salle Gaveau, la Cité de la Musique à Paris,le Theâtre du Châtelet, la salle Olivier Messiaen de Radio France . Elle se produit avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Juraj Valcuha, au festival « Antibes Génération Virtuoses » avec l’orchestre Philharmonique de Cannes, sous la direction de Phlippe Bender , l’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Marseille sous la direction de Friederich Pleyer, l’Orchestre Phliharmonique d’Erevan . Elle est invitée à se produire au Wortham Center de Houston, la Salle Puccini de Milan, , les Festivals de la Roque d’Anthéron, de la Grange de Meslay, au Festival d’Aix en Provence, au Théâtre des Bouffes du Nord et en tournée au Moyen Orient..également  dans plusieurs émissions de France Musique, “un mardi idéal “,  “d’une rive à l’autre “,  “sur tous les tons “, “plaisir d’amour”….
Cette jeune violoniste est nommée “Révélation Classique de l’Adami 2009”, et remporte en novembre 2008 le Quatrième Prix du Concours Long Thibaud et trois prix spéciaux (Prix du public, de la SACEM et Gaby Pasquier). En février 2008, elle recevait un Deuxième Prix aux YCA de New York. Elle est aussi la gagnante du concours Aram Khtachaturian à Erevan, en 2006.
Saténik Khourdoian est lauréate de la Fondation d’entreprise Groupe Banque Populaire, un violon Pressenda, lui est généreusement prêté par le Fond Instrumental Français.

 

————————————————————————–

 

Né en 1994 à Paris, Edgar Moreau commence le violoncelle à quatre ans ainsi que

Edgar Moreau

le piano, instrument pour lequel il obtient son prix au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 2010. Après avoir suivi l’enseignement de Xavier Gagnepain, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Philippe Muller en 2009. Il intègre ensuite la Kronberg Academy où il étudie avec Frans Helmerson. Se produisant déjà en soliste à l’âge de onze ans avec l’Orchestre du Teatro Regio de Turin en 2006, il a depuis joué avec l’Orchestre Philharmonique de Moscou, le Sinfonia Iuventus Orchestra (sous la direction de Krzysztof Penderecki), l’Orchestre du Théâtre Mariinsky (sous la baguette de Valery Gergiev), l’Orchestre Simon Bolivar à Caracas, l’Orchestre Philharmonique de Saint Pétersbourg (avec Jean-Claude Casadesus), l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre du Capitole de Toulouse (avec T. Sokhiev), le Malaysian Philharmonic Orchestra à Kuala Lumpur, le Hong Kong Sinfonietta, l’Orchestre de chambre Franz Liszt, l’Orchestre National de France avec Alain Altinoglu…

 

Edgar s’est déjà produit au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, à la Philharmonie de Berlin, à la Cello Biennale d’Amsterdam, aux festivals Ludwig van Beethoven de Varsovie, de Montpellier, Colmar, Menton, Saint-Denis, Annecy, Périgord Noir, Evian, Verbier, Montreux, Lucerne, Gstaad, Tannay, Edinburg, au Festival de Pâques d’Aix-en-Provence, à l’Orangerie de Sceaux, aux Flâneries Musicales de Reims, à l’Auditorium du Louvre, à La Folle Journée de Nantes, du Japon, au Musikverein de Vienne…

Son grand intérêt pour la musique de chambre lui a offert l’occasion de jouer avec Khatia Buniatishvili, Renaud Capuçon, Frank Braley, Nicholas Angelich, Gérard Caussé, Paul Meyer, David Kadouch, Jean-Frédéric Neuburger, les Quatuors Talich, Prazak, Ebène et Modigliani… Récemment, il se produit avec l’Orchestre National de France dans le Nouvel Auditorium de Radio-France (sous la baguette de N. Znaider), l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles, l’Orchestre Philharmonique de Barcelone, à Venise, Aachen, Wiesbaden, Stuttgart… Il est aussi attendu à Tokyo, Sacile, aux Festivals de Saint-Denis, de Verbier, à Cologne, Ludwigshafen, Würzburg, Amsterdam, Genève…

Edgar Moreau remporte à 17 ans le Deuxième Prix du XIVème Concours Tchaïkovski à Moscou en 2011 sous la présidence de Valery Gergiev, où il s’est vu décerner aussi le Prix de la meilleure œuvre contemporaine. Il est également lauréat du dernier Concours Rostropovitch en 2009 avec le Prix du Jeune Soliste, Prix de l’Académie Maurice Ravel, lauréat 2011 de la Fondation Banque Populaire et soutenu par la Fondation d’entreprise Safran pour la musique, Révélation instrumentale classique Adami 2012, Prix Jeune Soliste 2013 des Radios Francophones Publiques, récompensé d’un Premier Prix et de six prix spéciaux au Young Concert Artists à New-York en novembre 2014, « Révélation Instrumentale 2013 » et « Soliste Instrumental 2015 » des Victoires de la Musique Classique, Edgar a sorti en 2014 son premier album chez Erato, PLAY. Il joue un violoncelle de David Tecchler de 1711.

Pin It on Pinterest

Partager

Partager avec vos amis