Ravel, la pudeur au souffle inouï

29 Avril 2018 à 15h30 – Théâtre Saint-Louis
Café concert à 14h30

Karl-Heinz Schütz, flûte

Christopher Hinterhuber, piano

  • Gaubert : Sonate pour Flûte n°3
  • Martin : Ballade pour Flûte et Piano
  • Andersen : Pièce de Concert Op.3
  • Mozart : Sonate pour Piano et Violon K.301
  • Prokofiev : Roméo et Juliette

KARL-HEINZ SCHUTZ

Né à Innsbruck et ayant grandi à Landeck, au Tyrol, il a fait ses études musicales en Autriche, en Suisse et en France. Il s’est formé en Autriche auprès du professeur Eva Amsler, au Conservatoire régional de musique du Vorarlberg (Autriche), et en France dans la classe du professeur Philippe Bernold, au Conservatoire national supérieur  de  musique  (CNSM)  de  Lyon,  où  il  s’est perfectionné en musique de chambre auprès de Jean-Louis Cappezzali. En Suisse, il a suivi les cours d’Aurèle Nicolet, qui l’ont fortement marqué.

Les  deux  premières  récompenses  internationales d’importance  à  lui  être  décernées  l’ont  été,  en  1998, au  Concours international  de  flûte  Carl  Nielsen (Danemark), et en 1999, au Concours international de flûte de Cracovie (Pologne).

Avant  sa  nomination  comme  premier  flûtiste  solo  à Vienne, il a occupé ce même poste durant quatre ans au Philharmonique de Stuttgart et enseigné de 2000 à 2004 au Conservatoire national du Land autrichien de Vorarlberg.

Il est invité par des orchestres de renommée tels que l’Orchestre de la Suisse Romande, les orchestres allemands de Radio de la NDR à Hambourg, de la WDR à Cologne et de la HR à Frankfurt, l’orchestre de l’Opéra de Lyon, celui du Festival de Bayreuth et le Super World Orchestra, au Japon.Il  a  interprété  comme  soliste  les  principaux  concertos  pour  flûte  aux  côtés  des  orchestres Symphonique  de  Vienne,  Konzertverein  de  Vienne,  Classical  players  Vienna,  Philharmonique  de Stuttgart, Orchestre symphonique de Barcelone, Odense Symphony, Camerata XXI de Tarragone, Concertino de Vienne, Capella de Cracovie et autres. Il a eu la chance et l’opportunité de jouer sous la direction de chefs comme Georges Prêtre, Pierre Boulez, Ivan Fischer, Lorin Maazel, Kent Nagano, Jukka-Pekka  Saraste,  Yakov  Kreizberg,  Raphael  Frühbeck  de  Burgos,  Yuri  Simeonov,  Vladimir Fedosejev, Fabio Luisi, Franz Welser-Möst et Wolfgang Sawallisch.

Sa  carrière  de  soliste  et  de  chambriste  l’a  fait  voyager  dans  d’importants  festivals  d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Nord et du Sud, et il est régulièrement invité comme professeur de marque à des stages internationaux de musique et à des masterclasses, en particulier en Corée du Sud, à  l’Académie  de  Nice,  aux  masterclasses  internationales  du  Liechtenstein,  à  celles  de  Bludenz (Autriche), au Festival de l’Académie de Bregenz (Autriche), à l’Académie européenne de flûte de Fiss (Autriche) et au Pacific music Festival de Sapporo, au Japon, entre autres.Des interventions constantes au sein de diverses formations de musique de chambre lui permettent d’enrichir  son répertoire,  qui  s’étend  du  Baroque  à  l’Avant-garde.  Il  est  membre  de  l’ensemble instrumental Dorian Consort et du groupe Doremis Ensemble Wien.Il  a  effectué  de  nombreux  enregistrements  pour  des  associations  de  radiodiffusion  et  produit quelques  CD  :  Récital  de  flûte  de  Debussy  à  Boulez,  W.F.  Bach  :  Duos  de  flûte,  4ème   concerto brandebourgeois, Taffanel : Opéra paraphrase.

———————————————-

 

CHRISTOPHER HINTERHUBER

Né en Autriche à Klagenfurt en 1973, Christopher Hinterhuber a étudié avec Alex Papenberg, Rudolf Kehrer, Lazar Berman, Avo Kouyoumdjian et Heinz Medjimorec à l’Université de Musique et des Arts de Vienne et l’Accademia Incontri col Maestro à Imola en Italie. Il a suivi notamment des cours, en Italie, à l’Accademia Pianistica, sous la direction de Lazar Berman, Louis Lortie et Alexander Longquich. Sa liste de mentors ne s’arrête pas là: Hinterhuber a ensuite suivi des classes de maître avec Dmitri Bashkirov, Oleg Maisenberg, Murray Perahia et Vladimir Ashkenazy.

Il a remporté de nombreux prix et distinctions aux concours internationaux de piano de Leipzig (Bach), de Sarrebruck (Bach), de Pretoria (Unisa), de Zurich (Geza Anda) et de Vienne (Beethoven) entre autres.

Nommé “étoile montante” en 2002/03, il a joué avec la violoniste Patricia Kopatchinskaja dans la série internationale au Carnegie Hall de New York et dans tous les salles les plus prestigieuses d’Europe.

Ces dernières années, son impressionnante carrière l’amène à jouer dans de grands festivals tels que le Festival Schleswig-Holstein en Allemagne, Styriarte Graz, Carinthischer Sommer Ossiach, Mozartwoche à Salzbourg, Schubertiade Schwarzenberg, le Festival de Piano de la Ruhr et l’Automne de Prague. Il a accompagné les plus grands orchestres tels que  l’Orchestre Philharmonique de Vienne, le Radio Symphony Orchestra et le Klangforum de Vienne, L’Orchestre de chambre de Zurich, le MDR Orchestra de Leipzig, le Royal Liverpool Philharmonic, le Bournemouth Symphony Orchestra, le New Japan Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, le Mozarteum Orchestra Salzburg et le New Zealand Symphony Orchestra entre autres sous les directions de Vladimir Ashkenazy, Kirill Karabits, Jakub Hrusa, Bertrand de Billy, Sylvain Cambreling, Beat Furrer, Howard Griffiths, Christian Arming, Adrian Leaper, Andrés Orozco Estrada, Dennis Russell Davies, Ari Rasilainen, Hubert Soudant Eschwé et Bruno Weil.

“L’un des meilleurs et des plus fascinants enregistrements de piano de l’année” écrit le magazine allemand Fono Forum à propos de son enregistrement de Sonates et Rondos de Carl Philipp Emanuel Bach, suivi d’un “Editor’s Choice” par le célèbre magazine Gramophone

 Il a été sollicité pour l’enregistrement sonore (Schubert, Rachmaninov, Schönberg) et le tournage (ses mains) du film franco-autrichien “La pianiste” basé sur un roman d’Elfriede Jelinek et réalisé par Michael Haneke, qui a reçu le Grand Prix de le jury à Cannes en 2001. Il joue fréquemment en musique de chambre, en tant que pianiste du Altenberg Piano Trio basé à Vienne, qui a sa propre série au Musikverein de Vienne. Il donne régulièrement des masterclasses au Japon, en Europe et en Amérique du Sud et est professeur de piano à l’Université de Musique et des Arts de Vienne.

 

 

 

 

 

Share This