Ravel, la pudeur au souffle inouï

 

29 Avril 2018 à 15h30 – Théâtre Saint-Louis
Café concert à 14h30

 

 

Karl-Heinz Schütz, flûte

Christoph Traxler, piano

 

  • Gaubert : Sonate pour Flûte n°3
  • Martin : Ballade pour Flûte et Piano
  • Andersen : Pièce de Concert Op.3
  • Mozart : Sonate pour Piano et Violon K.301
  • Prokofiev : Roméo et Juliette

 

 

Né à Innsbruck et ayant grandi à Landeck, au Tyrol, il a fait ses études musicales en Autriche,

en Suisse et en France. Il s’est formé en Autriche auprès du professeur Eva Amsler, au Conservatoire régional de musique du Vorarlberg (Autriche), et en France dans la classe du professeur Philippe Bernold, au Conservatoire national supérieur  de  musique  (CNSM)  de  Lyon,  où  il  s’est perfectionné en musique de chambre auprès de Jean-Louis Cappezzali. En Suisse, il a suivi les cours d’Aurèle Nicolet, qui l’ont fortement marqué.

Les  deux  premières  récompenses  internationales d’importance  à  lui  être  décernées  l’ont  été,  en  1998, au  Concours  international  de  flûte  Carl  Nielsen (Danemark), et en 1999, au Concours international de flûte de Cracovie (Pologne).

Avant  sa  nomination  comme  premier  flûtiste  solo  à Vienne, il a occupé ce même poste durant quatre ans au Philharmonique de Stuttgart et enseigné de 2000 à 2004 au Conservatoire national du Land autrichien de Vorarlberg.

Il est invité par des orchestres de renommée tels que l’Orchestre de la Suisse Romande, les orchestres allemands de Radio de la NDR à Hambourg, de la WDR à Cologne et de la HR à Frankfurt, l’orchestre de l’Opéra de Lyon, celui du Festival de Bayreuth et le Super World Orchestra, au Japon.Il  a  interprété  comme  soliste  les  principaux  concertos  pour  flûte  aux  côtés  des  orchestres Symphonique  de  Vienne,  Konzertverein  de  Vienne,  Classical  players  Vienna,  Philharmonique  de Stuttgart, Orchestre symphonique de Barcelone, Odense Symphony, Camerata XXI de Tarragone, Concertino de Vienne, Capella de Cracovie et autres. Il a eu la chance et l’opportunité de jouer sous la direction de chefs comme Georges Prêtre, Pierre Boulez, Ivan Fischer, Lorin Maazel, Kent Nagano, Jukka-Pekka  Saraste,  Yakov  Kreizberg,  Raphael  Frühbeck  de  Burgos,  Yuri  Simeonov,  Vladimir Fedosejev, Fabio Luisi, Franz Welser-Möst et Wolfgang Sawallisch.

Sa  carrière  de  soliste  et  de  chambriste  l’a  fait  voyager  dans  d’importants  festivals  d’Europe, d’Asie, d’Amérique du Nord et du Sud, et il est régulièrement invité comme professeur de marque à des stages internationaux de musique et à des masterclasses, en particulier en Corée du Sud, à  l’Académie  de  Nice,  aux  masterclasses  internationales  du  Liechtenstein,  à  celles  de  Bludenz (Autriche), au Festival de l’Académie de Bregenz (Autriche), à l’Académie européenne de flûte de Fiss (Autriche) et au Pacific music Festival de Sapporo, au Japon, entre autres.Des interventions constantes au sein de diverses formations de musique de chambre lui permettent d’enrichir  son répertoire,  qui  s’étend  du  Baroque  à  l’Avant-garde.  Il  est  membre  de  l’ensemble instrumental Dorian Consort et du groupe Doremis Ensemble Wien.Il  a  effectué  de  nombreux  enregistrements  pour  des  associations  de  radiodiffusion  et  produit quelques  CD  :  Récital  de  flûte  de  Debussy  à  Boulez,  W.F.  Bach  :  Duos  de  flûte,  4 e   concerto brandebourgeois, Taffanel : Opéra paraphrase.

 

———————————————-

 

 

Christoph Traxler est l’un des artistes autrichiens aux talents les plus variés.

Il débute le piano à l’âge de 8 ans . De 1994 à 2002 il étudie au Conservatoire Anton Bruckner de Linz (Autriche) avec Ranko Markivic et Horst Matthaeus.

Il donne son premier concert symphonique avec le concerto en la mineur de Schumann en 2000 et déménage à Vienne pour étudier avec Heinz Medjimorec et Stefan Arnold à l’Université de Musique de Vienne duquel il sort diplomé en 2012 avec la meilleure mention.

Traxler est lauréat des bourses Boesendorfer et Herbert-von-Karajan. De plus il est vainqueur et lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux. En 2010 il est sélectionné par la Société Beethoven de Vienne pour une bourse d’un an.

En plus de récitals solos, il apparaît aussi en concert de musique de chambre (avec des membres des Orchestre philharmoniques de Vienne et de Berlin, Hansjoerg Schellenberger, Ernst Ottensamer, Volkhard Steude, Franz Bartolomey et Walter Auer) et accompagne des chanteurs comme Thomas Hampson, Bo Skovhus, Angelika Kirschlager, Bernarda Fink et Adrian Eröd. Il se produit aussi en tant que soliste avec des orchestres tels que le Staatskapelle de Halle, l’Orchestre de Chambre de Vienn, le Philharmonics de chambre de Vienne ou l’Orchestre Symphonique de Kaposvar sous la direction de Ralf Weikert, Manfred Honeck ou encore Stefan Vladar.

Traxler s’est produit dans plusieurs villes d’Europe mais aussi aux Etats-Unis, en Asie et en Afrique. Il enseigne à l’Université de Musique de Vienne et tient plusieurs Masterclass en Autriche, au Japon, au Maroc et aux Etats-Unis.

 

 

Pin It on Pinterest

Partager

Partager avec vos amis