Le traditionnel concert du Nouvel An se déroulera le samedi 6 janvier à 20h30 et le dimanche 7 janvier à 11h et 17h au Zénith de Pau.

A cette occasion l’Orchestre de Pau Pays de Béarn recevra Isabelle Georges, Frederik Steenbrink, Roland Romanelli ainsi que les

enfants de l’orchestre de jeunes El Camino.

CONCERT DU NOUVEL AN 2018

 

 C’est si bon !

3 concerts les 6 et 7 janvier 2018 au Zénith de Pau

Réservations :http://www.ticketpass.fr/oppb/

Suivre sur Facebook

 

 


 

Isabelle a grandi au son des vocalises de sa maman, des gammes de sa grand-mère et des contes fantastiques que lui racontait son père. Elle fait ses premiers pas avec la compagnie Victor Cuno dans From Harlem to Broadway, puis joue dans Marilyn de Montreuil, Chère Daisy, Happy Feet, La crise est finie et devient ce que les Anglo-Saxons appellent une “triplethreat” : elle chante, danse et joue la comédie. 

Elle enchaine les premiers rôles dans Barnum (J. P. Lucet/Les Célestins), Le Passe Muraille (A. Sachs/Théâtre des Bouffes Parisiens), Nymph Errant (R. Redfarn/ Chichester Festival, UK), Chantons sous la pluie (J. L. Grinda/Théâtre de la Porte Saint- Martin), La Périchole (J. Savary/Théâtre National de Chaillot), L

’Air de Paris (T. Harcourt/Théâtre Le Comédia), Et si on chantait (D. Bréval/Espace Cardin) et Titanic (J. L.Grinda/Opéra Royal de Wallonie) où elle rencontre Maury Yeston et Frederik Steenbrink. Avec ce dernier, elle écrit et interprète Une étoile et moi, à Judy Garland, à Paris puis au Fringe Festival d’Edimbourg 2005 où elle obtient le Fringe Report Award de la meilleure chanteuse. S’ensuivent plusieurs tournées en Angleterre et aux Pays-Bas, le Festival de Cabaret d’Adélaïde en Australie et le Théâtre Antoine dans une mise en scène d’Éric Métayer.

Isabelle crée la version française de December Songs de Maury Yeston, au Théâtre du Renard puis au Festival d’Avignon, enregistre le cd au mythique Nola Studio à New York, et fait un concert à Tower Records pour

sa sortie chez PS Classics. De retour en France, elle enregistre Something To LiveFor avec le pianiste de jazz René Urtreger, joue aux côtés de Jean-Claude Dreyfus dans Petit traité de manipulation au XXème Théâtre, conçoit et interprète La French Touche au Fringe Festival d’Edimbourg et Du Shtetl à New York avec Richard Schmoucler et le Sirba Octet au Festival d’Ile-de-France 2007, au Théâtre de l’Européen en 2008, à la Cigale en 2009, au Schleswig-Holstein Musik festival (Allemagne) et au Concertgebouw (Pays-Bas) en 2010.

Avec Josette Milgram, Isabelle conçoit Cabaret Terezin qu’elle met en scène et interprète au Théâtre Marigny. Avec Richard Schmoucler, elle imagine Yiddish Rhapsody qu’elle interprète avec le Sirba Octet et l’Orchestre Symphonique de Pau au Palais de Beaumont à Pau ainsi qu’à la Cigale en 2009, au Théâtre des Champs Elysées en 2010, avec l’orchestre Lamoureux sous la direction de Fayçal Karoui, à Liège (Belgique) en 2015 avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège sous la direction de Christian Arming et en février 2017, dans la mythique salle du Musikverein à Vienne avec le Tonküstler Orchestra sous la direction de Yutaka Sado.

Incitée par Daniel Klajner, elle se penche sur l’histoire de Norbert Glanzberg et conçoit, avec Jean-Luc Tardieu, le spectacle Padam Padam, l’un des grands succès de la saison théâtrale parisienne 2010-2011 (Théâtre La Bruyère, Théâtre des Mathurins et théâtre de La Gaîté Montparnasse.)

Isabelle est lauréate de la fondation Charles Oulmont. Elle a été l’invitée exceptionnelle des Victoires de la musique classique et des Chorégies d’Orange 2011 ainsi que du  festival Radio Classique 2012 dans la mythique salle de l’Olympia.

À la demande de Laurent Valière (42ème rue), elle conçoit, pour le festival France Musique les mélodies du bonheur, un programme de 50 minutes ayant pour thème la comédie musicale. Passionnée par le sujet, elle transforme, avec la complicité de jean-Luc Tardieu, l’émission en spectacle Broadway en chanté qui devient l’un des grands succès de la saison théâtrale parisienne 2012-2013 (Théâtre La Bruyère, Théâtre Déjazet), du Festival Fringe d’Edimbourg 201

3 et de la Folle Journée de Nantes 2014.

Avec Frederik Steenbrink, Isabelle créé et interprète un programme autour de la Comédie musicale américaine pour l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège sous la direction de Fayçal Karoui au Concertgebouw d’Amsterdam (Pays-Bas) en juillet 2014, à la salle Philharmonique de Liège en décembre 2014 et au Zenith de Pau en janvier 2015.

Son premier tour de chant, Chante !, mis en scène par Anne Bourgeois voit le jour au Théâtre Déjazet à l’automne 2014. Après une prestation remarquée aux Chorégies d’Orange 2015, Isabelle incarne Mrs C dans la toute première adaptation musicale de la nouvelle de Stefan Zweig, 24h de la vie d’une femme, au Théâtre La Bruyère.

L’année 2016 démarre en beauté avec le récital Vienne Paris Hollywood avec le pianiste Jeff Cohen, pour France Musique au studio 104, un concert exceptionnel hommage à Gilbert Bécaud aux Bouffes du nord et 69 représentations de sa toute dernière création Amour Amor au Théâtre La Bruyère.

Son tour de chant Oh Là Là !, créé pour l’édition 2015 du Fringe Festival d’Edimbourg, fait salle comble au Saint James Theater à Londres dans le cadre du London Cabaret Festival ainsi que lors de la semaine de clôture du Fringe Festival d’Edimbourg 2016 dans la Famous Spiegeltent.

Isabelle vient d’enregistrer Vienne Paris Hollywood avec le pianiste Jeff Cohen, CD qui sortira chez Harmonia Mundi au printemps 2017.

 


Acteur, auteur, compositeur, chanteur et pianiste, Frederik découvre Jacques Brel durant sa première année au Conservatoire d’Art Dramatique d’Amsterdam. Il s’installe à Paris et y complète sa formation à l’école du Théâtre National de Chaillot, au C.I.M. et au Bill Evans Piano Académie. Il écrit ses premières chansons, fait partie de deux productions du Théâtre de l’Unité et joue dans Inaccessibles amours (m.e.s. d’Abbès Zahmani) avec Jacques Bonnaffé, Aladin Reibel et Karin Viard.

Frederik est Prix du jury et prix du public de plusieurs concours de chans

on française. Il joue dans Irma la douce et dans Titanic où il rencontre Isabelle Georges. Ensemble, ils créent Une étoile et moi et La French Touche. À New York, il suit la Master Class de Performance for Singers à la New School University et en 2003, il chante ses compositions à l’Olympia et au Casino de Paris en première partie d’Annie Girardot dans Mme Marguerite et d’Annie Cordy, Que du bonheur.

Au cinéma, il joue dans Désaccord parfait d’Antoine de Caunes, au côté de Charlotte Rampling et de Jean Rochefort, et sa collaboration avec Herman van Veen donne naissance au spectacle Chopin, chanson de Daniel dont il interprète le rôle-titre. Il est également à l’affiche de Mon coeur fait boum, un hommage délirant au fou chantant, Charles Trenet.

Frederik a fondé la Compagnie Comme Si avec laquelle il produit ses propres spectacles et ceux d’autres artistes comme Herman van Veen (Mata Hari et Chapeau), Isabelle Georges (December Songs), Caroline Nin (La Dietrich) et Ivo Niehe (Montand et les femmes).

Entre deux tournées avec Padam Padam (avec lequel il est resté plus d’un an sur scène à Paris) et travaille avec Isabelle Georges à la création de Broadway en chanté et d’Oh La La.

 


 

Pin It on Pinterest

Partager

Partager avec vos amis